Ensemble, infiniment



La douleur, jusqu'ici sourde, augmentait sans cesse. Mais l'autre poursuivait ses imprécations. Souffrait-il aussi ?

— Je te hais ! Je t'ai toujours haï !

La douleur, la voix, deux cris dans sa tête.

— Moi le maudit, je te maudis à mon tour, jusqu'à la fin des temps !

La douleur, atroce. Écrasé, broyé, il entendit encore "Jamais tu ne m'échapperas, Abel !", et la lumière l'aveugla.

Il hurla de toute la force de ses poumons.


Le médecin les contemplait. Les deux bébés reposaient dans la couveuse, soudés par le tronc. Les parents attendaient en silence.


— Vous le saviez déjà, ils n'ont qu'un seul cœur. Il est impossible d'opérer. Ils peuvent vivre des semaines, des mois peut-être, mais…

— On a compris ça, dit le père. On…

Il s'arrêta, la gorge nouée.

La mère prit le relais. La fatigue creusait son visage, mais sa voix, faible, restait audible.

— Nous sommes tous les deux croyants… L'homme ne doit pas séparer ce que Dieu a uni.

Elle s'interrompit, reprit son souffle, puis murmura :

— Le temps qu'il leur reste à vivre, ils le vivront ensemble.


Image : E. Clouet., Public domain, via Wikimedia Commons

Posts récents

Voir tout

Octo