La grève

Je m'étais endormi la nuit près de la grève. Un vent frais m'éveilla, je sortis de mon rêve… [1]












Un mix confus – songes, souvenirs avinés Comme on peut en avoir avec un coup dans l'nez. … Dans mon cas ce n'était pas de la camomille Que j'avais éclusée cul-sec avec la fille, Ni même, j'en ai peur, des menthes-diabolo Mais plutôt du vin chaud autour des braseros, à parler taux-plancher, primes, tickets resto Importations sauvages ou bien prix des stylos.

La fille : un port de reine et un visage d'ange Une fleur-bleue torride aux cheveux azurés – Super, les tifs, vraiment – qui m'avait percuté Dans la cohue des corps et les fougueux échanges Des mots d'ordre rageurs et des slogans futés Des militants FO ou bien CFDT.

Tous unis, solidaires, ouvriers, employés, Les empotés du siège, les blancs-becs du contrôle, Tous rassemblés à la nouvelle du pactole – Retraite chapeau plus parachute doré – Que venait d'amasser notre ancien PDG, Le crâneur d'œuf anglais impassible et poli Venu à Saint-Herblain nous apprendre à gérer Qu'on avait surnommé Mister chauve-souris.

L'information avait circulé en vitesse Et la lumière fut : finies les politesses ! Le thermomètre social venait d'exploser Il était désormais trop tard pour négocier.

Après, c'est un peu flou ; on occupe l'usine On s'installe, on picole, on se fait la cuisine Un fan de betterave nous prépare un frichti Tout allait pour le mieux – miss cheveux bleus compris Quand soudain un grand bruit, des cris, des explosions Des gendarmes partout, à pied, en canasson… ça y'est, ça me revient ! Comment j'ai pu m'enfuir ? J'ai dû crapahuter à travers l'entrepôt Pour échapper aux keufs. Un sacré coup de pot. Qu'est devenue la grève ? Je redoute le pire. Il faut que j'y retourne. Je me fais un sang d'encre. Je reviens sur le site : portail ouvert, je rentre. Tout l'espace est désert et jonché de cartouches Dans le silence épais ne vole pas une mouche… Waterman ! Waterman ! Waterman ! Morne plaine ! Il nous reste les urnes, la grève, c'est plus la peine…

[1] Victor Hugo - Stella


Photo : Unsplash

Posts récents

Voir tout