La vraie caissière



A force de multiplier les caisses automatiques et les scanettes embarquées, ça devient plus dur pour le consommateur pressé que je suis. Plus dur d'arbitrer et de choisir l'option la plus rapide, je veux dire.

Moi d'habitude, c'est plutôt l'automatique, parce que je fais plus confiance à ma rapidité qu'à celle d'autrui – je sais, c'et pas très chrétien mais on n'a qu'une vie. Enfin, il n'y a qu'une vie dont on soit sûr.

Bref, le problème c'est qu'il y a plein de gens dans mon cas, qui n'ont qu'une vie et qui ne font pas confiance à autrui. Et qui embouteillent ce matin les cinq caisses automatiques.

J'ai donc une dizaine d'articles dans mon panier, et je repère une ligne avec une seule cliente, en train de payer. C'est une caisse avec une vraie caissière, jeune, souriante, un piercing discret dans la narine. Pendant que la dame règle, je dépose la contenu de mon panier sur le tapis : ananas, pistaches et tortilla chips – je peux supporter le célibat, mais avec quelques compensations – un poulet fermier, trois livres, un artichaut, un avocat, des tranches de chèvre futurement chaudes et… bon sang, j'ai oublié le pain de mie pour les toasts !


J'ai dû parler tout haut, la caissière me sourit :

– vous avez le temps d'aller le chercher, si vous voulez !


Qu'à cela ne tienne ! Je pars en petites foulées à l'autre bout du Titan-Roulette (vous pensez tout de même pas que je vais vous donner le vrai nom de mon supermarché !) et je reviens une minute après, passe deux fois devant la caisse avant de la reconnaître et de poser mon butin sur le tapis.

Divine surprise ! Pendant ce temps, la vraie caissière a scanné tous les articles et les a rangés dans le sac que j'avais apporté. En une minute je suis dehors, enveloppé d'un dernier sourire et parfaitement satisfait d'avoir pu concilier vitesse et efficacité.


C'est une histoire toute simple, mais je me dis qu'elle ne le sera plus dans quinze ans ; si je veux la raconter à mes petits enfants, il faudra sans doute leur expliquer scanette. Il faudra certainement leur expliquer caissière. Il faudra peut-être même leur expliquer supermarché.


J'espère seulement qu'il ne faudra pas leur expliquer sourire.

Posts récents

Voir tout